cabane-rambert-01

cabane Rambert (2583 m)

La cabane Rambert (2583 m), accessible entre autres par l'arrivée du télésiège Ovronnaz (1368 m) - Jorasse (1946 m), est située au pied du Grand Muveran (3051 m) et offre un point de vue exceptionnel sur les 4000 Valaisans.

bisse-drieri-01

Bisse de Drieri

La région de Grächen est parcouru par quatre bisses - Bineri, Chilcheri, Drieri et Eggeri - qui prennent tous leur source dans la rivière du glacier de Ried. La station, située sur plateau à 1600 mètres d'altitude, bénéficie d'un ensoleillement généreux tout au long de l'année. Grächen possède même l'un des taux de pluviométrie le plus faible du pays ce qui rend l'irrigation artificielle de ses prairies indispensable pour pérenniser l'agriculture.

grundsee-01

Grundsee (1842 m)

Le Lötschental offre des paysages sauvages grandioses où d'innombrables itinéraires sillonnent cette vallée authentique entre Alpes valaisannes et bernoises. L'itinéraire par le Gletschererlebnisweg est balisé blanc-bleu-blanc, un sentier alpin bien marqué techniquement pas difficile mais à éviter par conditions pluvieuses et humides en raison du risque de glissades.

strel-01

panorama au sommet du Strel (2672 m)

Le Strel (2672 m) et le Valbellahorn (2763 m) sont des sommets tous deux accessible par le col Alteiner Fürggli (2490 m) au départ de Arosa (1739 m). Le Strel (2672 m) n'est pas balisé mais une fois arrivé au col l'itinéraire d'accès est évident : une pente gazonnée mêlée de petits blocs et quelques éboulis. Le Valbellahorn (2763 m), quant à lui, est balisé par des marques de peinture jusqu'au sommet à travers un champ d'éboulis.

teysachaux-01

Au premier plan : crête du Moléson. Au centre de l'image : Teysachaux (1909 m)

Le Moléson (2002 m) est la montagne emblématique des Alpes fribourgeoises. Un sommet très fréquenté accessible en funiculaire et téléphérique depuis Moléson-sur-Gruyères (1129 m) qui offre l'un des plus beau panorama de Suisse. Dans le but de trouver un peu de calme la randonnée se poursuit par la longue crête du Moléson, puis une montée entre des bancs rocheux jusqu'à atteindre le sommet du Teysachaux (1909 m). Un belvédère tout aussi saisissant que le Moléson mais le calme en plus.