fiche

cotation T4
départ 11 h 20
durée 6½ h
distance 16.8 km
dénivelé +1463 m / -1463 m

météo

23 / 18 °C

soleil, quelques passages nuageux

C'est du tout cuit

"J'aurais juré sentir une odeur de merguez !", me dis-je dans le dernier lacet avant d'atteindre la croix sommitale. Sur la Tour d'Aï, large et spacieuse, je vis un groupe de jeunes qui grignotaient des saucisses et sifflaient quelques canettes de bières. C'était un sommet très fréquenté et avec tout ce tintouin, je ne m'attardai pas malgré une vue splendide sur le Chablais et l'Arc lémanique. Une courte pause, puis je descendis par le même itinéraire que lors de l'ascension.

Je m'engageai sur une vire à l'Est un peu en dessous de l'arête qui me conduisit à un éperon rocheux. Le sentier, aérien et exposé, était sécurisé par des barrières, des câbles et une échelle métallique. Cette dernière, me permit de gagner un grand plan herbeux raide où je zigzaguai jusqu'à une nouvelle paroi rocheuse. Il me fallut la désescalader à l'aide d'une main courante et des crochets en fer fixés dans la roche. "La descente, face au vide, était bien plus impressionnante que la montée", pensai-je en laissant derrière moi le sentier balisé blanc-bleu-blanc.

Aux chalets d'Aï, je retrouvai un chemin classique de randonnée en montagne. Je descendis à Leysin par Prafandaz. Là, je découvris un alpage discret ouvert sur la plaine du Rhône. Un panorama grandiose sur les sommités servit par la béatitude d'une douce soirée d'été.

tour-ai-02 ISO 100 17-55mm ƒ/16 1/125, filtre dégradé gris neutre
coordonnées (suisse) 566402 135732

Mieux vaut ne pas être sujet au vertige sur le sentier aérien et exposé de la Tour d'Aï (2331 m).

prafandaz-01 ISO 100 17-55mm ƒ/16 1/125, filtre dégradé gris neutre, trépied, sept photos verticales assemblées
coordonnées (suisse) 565578 132432

Alpage de Prafandaz (1544 m) sur les hauteurs de Leysin (1315 m).
De gauche à droite: Grand Muveran (3051 m), Dent de Morcles (2969 m) et, de l'autre côté de la vallée du Rhône, Dents du Midi (3257 m).